29

Nov

2016

Point d’étape sur la recherche en cours dans le cadre de l’Axe 2 de la Chaire Management et Gouvernance des Coopératives Financières
IAE - site BIOPARK, 8 bis rue de la Croix Jarry 75013 PARIS
Inscription : Par mail

Axe 2 de la Chaire MGCF

L’objectif de cet atelier est de faire un point d’étape sur la recherche en cours dans le cadre de l’Axe 2 de la Chaire « Management et Gouvernance des Coopératives Financières » ; cet axe de recherche vise entre autres à améliorer la compréhension de l’ancrage des coopératives financières au sein de l’économie sociale et solidaire.

8h30 : Accueil des participants par Eric Lamarque, Directeur Scientifique de la Chaire MGCF et Damien Mourey, Directeur Scientifique Adjoint de la Chaire MGCF

Les interventions porteront sur 3 liens complémentaires :

  • Introduction générale par Philippe Eynaud sur les liens entre le champ des banques coopératives et celui de l’économie sociale et solidaire
  • Exposé de Damien Mourey sur les démarches en cours dans le champ de l’Économie Sociale et Solidaire visant à mesurer et à évaluer l’impact social de leur action
  • Intervention de Cédric Turini, responsable RSE pour la Fédération Nationale des Caisses d’Épargne, pour la présentation du projet d’évaluation de la valeur sociale dans trois banques du réseau.

Présentation Étude Axe 2 - Projet 1 : « L’évaluation ouverte au concept de création de valeur sociale »

Responsables : Damien Mourey, Philippe Eynaud

  • Nécessité de prendre en compte d’autres dimensions de la performance notamment la valeur sociale de long terme créée au niveau d’un territoire par l’action des banques coopératives.
  • Pour justifier la spécificité de leur modèle de développement, les banques coopératives sont donc amenées à engager une démarche d’évaluation de leur impact socio-économique. Comment appréhender cette démarche d’évaluation au sein du secteur des banques coopératives ?
  • Le travail de M. Mourey et M. Eynaud se concentrera pour la phase de démarrage sur l’Ile de France et le contact avec les Fédérations Nationales ; la plateforme sera élargie si le budget le permet.

Entrée libre. Le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire.